Astrologie Positive

“ Mieux comprendre pour mieux aimer ”

La marche du temps

maisons

Les âges « palier »

Les âges « palier ou carrefour » correspondent à des périodes psychologiques reconnus pour tous les humains. Les premières années de vie, les planètes rapides sont étudiées pour constater la croissance et l’évolution psychologique de l’enfant.

Ainsi le Soleil concède la naissance, contribue à la réactivité et se rapporte au père, la Lune se réfère à la mère, au sommeil, elle emmagasine les émotions, Vénus renseigne sur l’appétit, le sevrage, la sensualité et la joie, Mars indique le développement musculaire et la motricité, enfin Mercure amène la compréhension et les réflexes.

Les planètes lentes et très lentes, de Jupiter à Pluton, scandent les grandes étapes du chemin de vie. Dès 2 ans le 1er sextile de Jupiter invite à l’ouverture au monde et le 1er sextile de Saturne à 5 ans allonge le squelette.

Outre ces 5 planètes lentes et très lentes qui se retrouvent pour activer un thème, les Nœuds Lunaires coeurs neptune ,la Lune Noire lune-noir et Chiron chiron sont également à considérer puisqu’ils évoluent à un rythme qui leur est propre et affinent les moments déterminants.

L’âge de 7 ans marque le 1er palier notable. C’est aussi le temps nécessaire à la régénération cellulaire. Appelé « âge de raison », l’enfant sait se tenir tranquille, il a en principe résolu son complexe d’Œdipe. Dans certaines peuplades, on sépare les filles des garçons et l’éducation de ces derniers se voit confiée aux hommes. Ce 1er carré de Saturne oblige à affronter la réalité, on ne croit plus au Père Noël.

A la puberté, période de latence, l’enfant quitte sa « première peau ». Son corps change, il a intégré les règles sociales (argent de poche, protection de plus jeunes). C’est aussi le 1er retour de la Lune Noire, l’éveilleuse, qui aide à prendre conscience de non-dits, de secrets qui laisseront une empreinte. Le ressenti encore fort, par l’axe inversé des nœuds lunaires, peut laisser émerger une vocation précoce et des rencontres déterminantes ouvrir des portes.

L’adolescence, pousse à sortir de l’enfance, aussi bien par de nouvelles transformations physiques, que par une certaine rébellion utile pour mieux se connaître, marquer sa différence, et prendre possession de sa personnalité. Elle reste cependant une étape déstabilisante car le jeune est parfois tenté de tester ses limites physiques avec la pratique de sports extrêmes, des prises de produits dangereux…, psychologiques et celles des adultes qui l’entourent. C’est une sorte de passage initiatique difficile mais nécessaire pour progresser vers une prise de conscience de soi.

La majorité, début de l’âge adulte, considéré citoyen responsable à part entière par la société, l’individu entre dans la « vraie » vie. Les premières études sont achevées, il définit son identité professionnelle et sociale. Le 1er carré d’Uranus apporte l’autonomie avec parfois l’audace de challenges particuliers.

La trentaine : Cœur de la vie active, on se réoriente si le besoin s’en fait sentir. On accuse un 1er bilan avec le principe de réalité. On est prêt à construire son propre foyer, sa propre famille.

La quarantaine, connue pour « sa crise », remet face à soi-même. Considérée comme la moitié de la vie avec le démon de midi, elle pose les questions fondamentales par rapport à ses réalisations. L’opposition d’Uranus réclame l’authenticité, c’est l’heure de vérité, on ne peut pas se mentir. On fait un point, des choix, on brise des chaînes ou on se réadapte pour se sentir en phase avec son être intime. On agit avec son libre arbitre.

La cinquantaine offre souvent une période de sérénité du devoir accompli et permet de se tourner vers les autres pour transmettre son expérience. A moins qu’une urgence de s’affirmer en certains domaines pointe son nez.

La soixantaine amène un vent de révolte contre le temps qui passe et laisse des stigmates, engendre des pertes. On se rend compte de la volatilité de l’existence pour continuer à concrétiser, se réaliser, laisser une trace de son passage. Il faut ajouter de la vie aux années et non l’inverse.

La consultation astrologique permet de mieux intégrer ces métamorphoses qui décontenancent aussi bien le sujet lui-même que parfois l’entourage qui subit, s’étonne et s’inquiète d’un basculement de comportement. Un astrologue compétent expliquera, grâce à cet outil de lecture formidable, les éléments déclencheurs. Il aidera à dénouer les forces en présence pour résoudre, en s’appuyant sur les potentialités intrinsèques du consultant, ces interrogations, bouleversements ou états de révolte.